Nos professeurs de théâtre

Une équipe pédagogique aux profils et aux unviers variés. Une véritable équipe de choc pour accompagner nos élèves et mettre en scène les plus belles pièces ! Si il devait exister les Jeux Olympiques des profs de théâtre, ils seraient médaillés d'Or !
25 profs, 25 énergies, 25 personnalités, 25 univers ... Découvrez-les pour définir votre prof idéal. Et si il est difficile de se faire une idée sur une simple photo et courte bio, venez le/la découvrir lors du cours d'essai. C'est encore mieux qu'un rendez-vous Tinder !

Mohid Abid

Mohid Abid

Il a été formé à l’Outil théâtre de Montpellier, auprès de Marc Nicolas, puis au Studio Théâtre Alain de Bock. Mohid Abid a participé à des stages avec Jack Garfein et Jacques Lassalle. Au théâtre, il a joué sous la direction de Marc Nicolas, Vincent Dussart, Mathilde Buisson, Maïanne Barthès, Thomas Nucci. Au cinéma, il a travaillé avec Foued Mansour (La Raison de l'autre), Julien Leclercq (L’Assaut, Braqueurs). Il a également joué dans des séries (Nuit Noire, Scènes de ménages, Reporters).

Depuis plusieurs années, il anime des ateliers, des stages et monte des spectacles avec des adolescents et des adultes.


VOIR SA PRÉSENTATION VIDÉO

Christine Anglio

Après plusieurs matchs et tournois d’improvisation en Suisse, son pays d’origine Christine Anglio s’installe à Paris et s’inscrit aux cours Florent où elle rencontrera Corinne Puget et Juliette Arnaud avec qui elle co-écrira la pièce à succès « Arrête de pleurer, Pénélope ! » Pendant plus d’une décennie elle défendra le rôle de Pénélope à Paris en province et à l’étranger (« Arrête de pleurer Pénélope 1 et 2 » au théâtre, suivi d’un long métrage). Les années suivantes elle jouera dans plusieurs pièces au Café de la Gare dont « Cyrano m’était conté » de Sotha, « Ubu Roi » et « A-phone » de Jérémy Manesse.

Dans un autre registre il y aura « Hard Copy » d’Isabelle Sorrente au théâtre Clavel, puis « C’est pas le bon moment » sous la direction de Frederic Tokarz à la manufacture des Abbesses. Elle a mis en scène « Les feux de l’amour ça brûle » d’Anne –Elizabeth Blateau, « La Bonne Bière » de Xavier Martel, puis elle est retournée à l’écriture avec « On ne couche pas aux enterrements ».

La comédie n’est pas un art de seconde zone, au contraire, être drôle est quelque chose de très sérieux. Cela demande du travail, de la précision, de l’humilité, du talent et même parfois un peu de génie. Mon travail se base sur l’improvisation pour créer et construire des personnages, comprendre les enjeux d’une situation, d’une scène, trouver la sincérité et l’émotion dans la comédie. Apprendre à jouer ensemble, à s’écouter, à se faire confiance et surtout à prendre du plaisir sur un plateau. La comédie est un espace de liberté infini que nous allons explorer. Nous allons nous inspirer les uns les autres, et peut-être, qui sait, devenir des êtres humains un peu meilleurs …

VOIR SA PRÉSENTATION VIDÉO

Hélène Arnault

Hélène Arnault

Après une formation à l'Atelier International de Théâtre à l'école des Enfants terribles elle intègre l'Ecole Nationale Supérieure des Arts et Techniques du Théâtre. Depuis elle a joué dans de nombreuses pièces d'auteurs contemporains mais aussi classiques en France et à l'étranger.

Elle n'a de cesse de découvrir de nouveaux univers, tels que la marionnette avec la Compagnie Turak, le jeu masqué avec Mario Gonzales, le clown avec Rafael Bianciotto et différentes techniques d'acting caméra avec Bob Mac andrew ou Patricia Sterlin.

Egalement auteure-metteure en scène, elle a crée plusieurs spectacles comme Viens voir dans ma tête, c'est pas rangé, Babel, barbares et blablabla à Berlin ou Fauve et le vent avec Olivier Collinet.

Depuis une quinzaine d'années, elle enseigne le jeu d'acteur en partenariat avec de nombreux théâtres.

S'inspirant des différentes techniques qu'elle a pratiquées elle amène ses élèves à découvrir celles qui vont fonctionner pour eux. Sa méthode se base sur un travail corporel, vocal et sensoriel. A travers des exercices ludiques et des improvisations, elle amène chacun à acquérir confiance en soi et à lâcher prise. Elle privilégie dans ses spectacles l'esprit de troupe qui est pour elle l'essence du théâtre Ses maitres mots : Plaisir et Exigence.

VOIR SA PRÉSENTATION VIDÉO | LIRE SON "INTERVIEW CLÉMENT"

Grégory Bellanger

Grégory Bellanger

Après un Master en Communication, Grégory se forme à l'école Artefact, au Studio Pygmalion puis au Collectif du Libre Acteur où il explore aussi bien des textes classiques, que contemporains et l'improvisation mais également différentes méthodes et approches du jeu scénique. Il joue dans différentes compagnies à Paris et Avignon : Roméo & Juliette de William Shakespeare, Les Enivrés d'Ivan Viripaev ou encore Couple Ouvert à deux battants de Dario Fo. Il crée sa compagnie de théâtre en 2016, Les Poulbots, au sein de laquelle il monte Un Chapeau de Paille d'Italie puis Les secrets d'une Ombre.

Adepte des comédies et des vaudevilles, il axe son travail sur le rythme scénique et "l’appropriation" du plateau. Son propos est de tirer le meilleur de chacun et de développer son imaginaire dans un esprit ludique. Il s'attache à mettre en avant la singularité et l'univers de chaque comédien.ne.

VOIR SA PRÉSENTATION VIDÉO

Emmanuel Bodin

Emmanuel Bodin

Formé aux Cours Florent puis à l’Ecole du Théâtre National de Chaillot, Emmanuel a eu des professeurs issus de la Comédie Française et du cercle d’Antoine Vitez. Depuis, il a joué principalement au théâtre, des auteurs classiques (Molière, Tchekhov, Racine, Brecht, Feydeau, Musset, Ibsen…) mais aussi contemporains (Botho Strauss, François Bon, Philippe Dorin, Xavier Durringer…).
Son credo : apprendre avec plaisir ! Sa méthode : de la relaxation, un training corporel et vocal, des exercices ludo-pédagogiques et des improvisations qui sont des tremplins pour ensuite jouer des textes.

Il a aussi à cœur de créer un esprit de troupe, postulat de départ pour être ensemble créatif, sensible, généreux, poétique mais également drôle ! Féru de jeu burlesque, il n’a de cesse de s’imprégner des œuvres de Chaplin, Keaton, Tati, De Funès et bien d’autres génies du rire ! Il pratique également l’art du clown et le jeu masqué, véritables outils pour trouver la sincérité et la justesse émotionnelle de son personnage.
Il est attaché à ce que les pièces jouées soient collectives, porteuses de sens, drôles ou dramatiques mais toujours fortes en émotions !

VOIR SA PRÉSENTATION VIDÉO

Xavier Boiffier

Xavier se forme au Studio Théâtre d’Asnières, puis au Conservatoire National Supérieur d’Art Dramatique. Depuis il joue essentiellement au théâtre, dans des pièces de Shakespeare, Racine, Albee, Jarry, Strauss, Strindberg…

Il souhaite amener chacun à prendre conscience de sa singularité, de sa sensibilité, et de ses forces d’acteur, afin de s’épanouir pleinement sur le plateau. Le travail sera varié, ludique, et exigeant, et visera à dénouer ce qui entrave le jeu, en aiguisant le corps et les sens, comme l’imaginaire et la pensée.

Juliette Chouraqui

Formée aux textes classiques, contemporain, à la danse et au chant à La Manufacture de l'Acteur, elle rencontrera et rejoindra la Compagnie PAF!, compagnie théâtrale d'improvisation pour laquelle elle joue, coach et arbitre des matchs d'improvisation et catchs d'improvisation. Au sein de cette compagnie elle jouera plusieurs formats, notamment d'improvisation tels que le match, les catchs et long-forms.

Curieuse de tout, elle s'essaye à beaucoup d'exercices différents afin d'élargir ses connaissances; elle travaille en collaboration avec des productions sur des tournages en tant que comédienne (Films institutionnels, MOOC...), cheffe de fil (Clip KILSEMOK - Rakia) ou encore coach pour jeunes acteurs (Paul Great Again - Thibaut Oskian). Elle participe aussi à des créations de théâtre forum (sur les violences sexistes et sexuelles, "Passage Protégé" des créations écrites et mises en scène par Marie Rey).

L'exigence et l'amusement sont deux mots qu'elle aime mettre en avant, au sein des ateliers d'impro ou de textes, car ils sont loin d'être opposés malgré ce que l'on pourrait penser. Elle utilise notamment l'improvisation comme outil de recherche corporel et de compréhension du texte car cela leur permet d'essayer, d'être en recherche active et découvrir de nouvelles choses. Etre sérieux sans se prendre au sérieux, l'énergie du groupe, l'écoute et la solidarité sont des éléments essentiels qu'elle met en place au sein de ses ateliers.

VOIR SA PRÉSENTATION VIDÉO

Onna Clairin

Onna Clairin

Danseuse, comédienne, réalisatrice et auteure, Onna Clairin s’est principalement formée à l’école Acting International (Actor Studio, Meisner). Elle a joué dans quelques pièces contemporaines, des séries télévisées et divers courts métrages. Parallèlement, elle a réalisé 2 courts métrages et écrit quelques scénarios (notamment ‘Des éclats de verre’, grand prix du jury et prix du public au Sundance Channel Shorts, Prix du Meilleur Court Métrage au Toronto International Film Awards).

Également professeure de théâtre depuis maintenant 6 ans auprès d’enfants et d’adultes, son enseignement vise à dédramatiser l’acting par une approche simple et concrète, à désamorcer les blocages, à s’oublier dans l’écoute de l’autre et enfin à tendre vers une forme de lâcher prise. Ses mots préférés sont : oser, tenter, plaisir et bienveillance.

VOIR SA PRÉSENTATION VIDÉO

Olivier Collinet

Olivier Collinet

Olivier Collinet est comédien. Formé au Théâtre des 2 Rives et au Conservatoire National de Région de Rouen, son goût le porte à travailler principalement le théâtre contemporain, se permettant parfois des incursions vers le classique ou la poésie.

Il pratique aussi la vidéo. Depuis un premier court-métrage Palettes, réalisé en 2009, il a multiplié les collaborations pour des vidéos de spectacles, des fictions ou des clips.

Parallèlement à ses activités sur le plateau, il dirige de nombreux cours, stages et ateliers auprès d'enfants et d'adultes, depuis 15 ans.

Il fait partie d'un comité de lecture visant à faire découvrir en France les auteurs contemporains européens fraîchement traduits en français et pas encore montés. Il aime chercher des textes originaux, exigeants, qui parlent du monde d’aujourd’hui avec un ton particulier ; un vrai point de vue. Humour, noirceur, jubilation, modernité...

Il apporte dans son travail un soin particulier à la justesse du jeu, l’écoute, la gestion du stress et l’autonomie dans le travail théâtral. Et toujours dans le plaisir !

VOIR SA PRÉSENTATION VIDÉO

Sandra Colombo

Sandra Colombo

Comédienne, Auteur, Metteur en Scène, elle a arpenté de nombreuses scènes de théatre, toujours dans son registre préféré, la Comédie. Depuis Janvier 2015, elle joue le one-woman-show qu'elle s'est écrit à Paris et en Province. C'est l'aventure de l'émission "On n'demande qu'à en Rire", avec Laurent Ruquier sur France 2, dont elle a été l'un des piliers pendant 3 saisons, qui lui donne envie d'enseigner, de transmettre cette passion de faire rire les autres.

Faire rire demande un vrai travail sur le corps, un vrai lacher prise, il faut ouvrir son imaginaire pour être juste et émouvoir. Bienveillance et empathie, rigueur et engagement sont les maitres mots de son travail pour que chacun trouve le plaisir de jouer avec et pour les autres.

VOIR SA PRÉSENTATION VIDÉO | LIRE SON "INTERVIEW CLÉMENT"

Aurélie Delas

Aurélie Delas est formée au cours Florent pendant 3 ans puis au Laboratoire de formation au théâtre physique (L.F.T.P) pendant 2 ans . Elle y effectue des stages intensifs de danse contemporaine avec Julien Desplantez, d'escrime, de masque et de clown. 


Elle a joué le rôle de Zarathoustra dans la création Amor Fati dirigé par Maxime Franzetti sur des textes de Friedrich Nietzsche ainsi que Warwick dans Henry VI  dirigé par Thomas Condemine. Elle met en scène "Tableau d’une exécution" (Howard Barker), "Roméo et Juliette" (Shakespeare) et "Peanuts" (Fausto Paravidino). Elle assiste à la mise en scène des comédiens comme Grégory Montel "Si tu reviens j’annule tout" (Théâtre des déchargeurs) ainsi que Gilles Cohen pour "Mon diner avec Winston" (Théâtre du rond-point), ainsi que le metteur en scène et pédagogue Maxime Franzetti pour sa création "Est-ce ainsi que les hommes s’aiment".


C’est également au LFTP qu’elle apprend ce qui deviendra la base de sa pédagogie : l’approche du personnage par le travail du corps et des émotions. 


Ses expériences lui ont permis de mettre au point une pédagogie basée sur un mélange de bienveillance et d’exigence afin de permettre à tous de prendre pleinement conscience de l’acteur qui sommeille en lui. 

Bénédicte Fantin

Après une classe préparatoire littéraire et des études de commerce, Bénédicte se prend de passion pour le théâtre à Buenos Aires. Elle y travaille essentiellement l'improvisation et l'écriture de plateau. Elle poursuit sa formation au cours de nombreux stages en France et à l’étranger (Commedia dell’ arte, Clown, Voix off) et au sein de l'école d’art dramatique du Lucernaire à Paris. En 2018, c’est dans ce même théâtre du Lucernaire qu’elle interprète Héléna dans "Le Songe d'une nuit d'été" de William Shakespeare mis en scène par Philippe Person et Florence Le Corre.

Elle alterne depuis entre registre classique et contemporain avec un attrait prononcé pour la comédie. Depuis 2020, elle travaille avec la compagnie Les Souffleurs de Braises à la création de "Dénis douillets" de Noémie Zard, projet qui a fait l'objet de représentations scolaires pendant la pandémie.

Très attachée à l'aspect ludique et libérateur du théâtre, elle aspire à faire du plateau un espace d'expression privilégié pour les élèves comédiens. En dehors des planches, elle aime danser le tango, le granola, et parler d'elle à la troisième personne.

VOIR SA PRÉSENTATION VIDÉO

Adèle Gotkovsky

Issue d'une famille d'artistes Ukrainiens, Adèle Gotkovsky reçoit une éducation artistique basée sur les notions de rigueur et de créativité. Elle se forme au Cours Florent où elle suit des cours d’interprétation, improvisation, commedia dell’arte, chant et danse. Elle intègre ensuite le Conservatoire à haut Rayonnement Régional de Versailles où elle reçoit l'apprentissage de Malik Faraoun, professeur issu de la Comédie Française. Elle y est diplômée et obtient le 1er prix. Parallèlement, elle suit une formation en “Direction d'Acteur” à l'Académie Charles Dullin tutorée par Guy-Pierre Couleau et en est diplômée avec mention très bien. Parallèlement à son activité de comédienne au sein de la compagnie Curiosité Libérée, elle enseigne l’Art Dramatique à la Allane Business School, et effectue des coachings personnalisés orientés vers le développement personnel et la réussite des concours.

Elle organise toute sa pédagogie autour de la notion de bienveillance qui lui tient tant à cœur: convaincue que le regard vers l'autre favorise le regard vers soi, l'écoute et la générosité sont deux grandes qualités qu’elle juge indispensables dans le travail de comédien. Elle souhaite offrir à ses élèves les outils techniques pour qu’ils puissent en toute confiance lâcher prise et se dépasser sur scène. Le maître mot: plaisir !

VOIR SA PRÉSENTATION VIDÉO

Aurore Kahan

Aurore Kahan

Comédienne, metteure en scène, traductrice et formatrice, Aurore se forme aux Cours Florent puis à Acting International avant de partir pour Londres où elle est formé par les intervenants du Drama Center dont Liana Nyquist. Au théâtre, elle interprète les classiques (Henry VI, Macbeth, Créanciers) et des contemporains (N. Simon, A. Miller). La création de la pièce De l’autre côté du mur l’emène au Sahara Occidental, expérience qui consolide sa conviction de l’importance humaine, sociale et politique du théâtre. Aurore co-produit le Fringe Binge Fest au Roundhouse Theatre Studio et au Courtyard Theatre et met en scène Maladie de la Jeunesse de Ferdinand Bruckner.

A Paris, elle met en scène Victoria Station & Night d’Harold Pinter. Membre du comité anglais de la Maison Antoine Vitez depuis 2015, elle a notamment traduit Eigengrau de Penelope Skinner, Trois Hivers de Tena Stivicic et co-traduit Seule – Paroles de Soldates en Iraq d’Helen Benedict et dernièrement Ciel Rouge. Matin. de Tom Holloway qui a reçu l’aide à la création d'ARTCENA

VOIR SA PRÉSENTATION VIDÉO

Anaïs Le Gall

Formée comme comédienne aux Ateliers du Sudden Théâtre à Paris sous la direction de Raymond Acquaviva, et étudiante en Arts Plastiques, Anaïs s’est rapidement tournée vers la mise en scène, et a monté son premier spectacle à l’âge de 19 ans (L'Inattendu, Fabrice Melquiot) avant de fonder sa compagnie avec Aïda Aszgharzadeh en 2013. Après avoir intégré le Master Pro de Mise en scène de Nanterre (David Lescot, François Rancillac, Philippe Adrien, Théâtre Ouvert, Georges Lavaudant…) elle crée un spectacle musical, ALICE, finaliste du Prix Jeunes metteurs en scène du Théâtre 13.

Elle effectue des assistanats à la mise en scène auprès de Jean-Pierre Vincent (Comédie Française, Dom Juan), Alexis Michalik (Théâtre de la Pépinière, Le Cercle des Illusionnistes), Linda Blanchet (TNN, Un homme qui dort), Franck Berthier, metteur en scène associé à Scène Nationale d’Annecy-Bonlieu (Comédie de Picardie, Hollywood Boulevard).

Elle a repris également la scène en 2019 sous sa direction dans Le Peuple de La nuit, d’Aïda Aszgharzadeh. Elle travaille actuellement comme collaboratrice artistique sur une création d’Ariane Boumendil, Rise, ainsi que sur le prochain spectacle de Franck Berthier, Voyage à Zurich de Jean-Benoît Patricot. Passionnée de pédagogie depuis bientôt 14 ans, elle est actuellement en formation en tant qu’artiste-pédagogue au Diplôme d’Etat de professeur de théâtre à l'ESAD.

VOIR SA PRÉSENTATION VIDÉO

Pauline LE MEUR

Pauline est comédienne, elle se forme au sein du cours Florent et de l’école du Jeu de Delphine Eliet à Paris. Passionnée de théâtre depuis sa plus jeune enfance, elle perfectionne son art à travers différents enseignements comme le chant, l’improvisation à Montréal notamment et l’art du butô. Le travail sur le corps est au coeur de sa pratique, de sa recherche dans la création d’un personnage, savoir comment il se déplace, se sent dans l’espace, d’où née sa parole et comment elle s’exprime. Placer son attention sur le corps, une « contrainte » technique permet de stopper le vagabondage mental. Quand le corps sait ce qu’il a à jouer, il se détend, l’esprit aussi et la parole suit.

C’est dans la détente que vient le plaisir du jeu, dans une ambiance bienveillante et porter par l’énergie du groupe que l’acteur ose, propose, invente et s’amuse. La comédie, les personnages singuliers, les corps dessinés et les textes aux écritures vives, poétiques et symboliques l’attirent tout particulièrement. Elle joue dans le conte « Il était une fois le monde » mis en scène par Pierre Forest au théâtre du Temps, participe à la création collective d’un spectacle de jeu masqué sur la vie de Valérie Jean Solanas avec Mariana Araoz et le Collectif Masque et retrouve l’univers du conte à travers un conte Inuit lors d’une carte blanche au 104.

VOIR SA PRÉSENTATION VIDÉO

Léa Marie Saint Germain

Léa Marie-Saint Germain

C’est au collège qu’elle fait ses premiers pas sur les planches avant d’intégrer en 2004 le Cours Florent, pour y suivre une formation de quatre ans. Elle y suit notamment les cours d’Acting in English de Lesley Chatterley avant de devenir son assistante en 2006. Elle crée la Compagnie des Aléas en 2008 au sein de laquelle elle met en scène et joue différentes pièces d’Israël Horovitz: Le Premier (atelier primé à Florent, Festival Off d'Avignon 2008 et 2012, reprise en 2013 au Poche-Montparnasse), Horovitz (mis) en pièces (Festival Off d’Avignon 2011 et 2012), Phone Tag (Festival Off d’Avignon 2014 et 2015, Théâtre des Béliers Parisiens), mis en scène par Adrienne Ollé.

En 2015, elle co-écrit le spectacle bilingue Charlie et la Water Queen avec la compagnie Koala-Ko. En 2018, elle crée et joue Made in America, un ensemble de pièces inédites de Niel LaBute au Théâtre du Train Bleu à Avignon. En 2019, elle joue le rôle de Puck dans Le Songe d'une nuit d'été, de William Shakespeare, mis en scène par Jean Pavageau au Festival de Hauts Plateaux en Haute-Savoie. En 2020, elle incarne Olga dans Les Mains Sales, de Jean-Paul Sartre, mis en scène par Jules Lecointe au Théâtre XII.

VOIR SA PRÉSENTATION VIDÉO

Aurore Monicard

Diplômée d'une Licence d'Etudes Théâtrales (Sorbonne Nouvelle), elle entre au Conservatoire du 17e dans la classe de J.F. Prévant, puis à l’ESAD - Ecole Supérieure d'Art Dramatique de la ville de Paris - Direction : Yves Pignot puis Jean-Claude Cotillard. Elle se forme également auprès d'Ariane Mnouchkine, d’Anne Zenour (Teatro della Pioggia - Paris et Sienne), de Pascal Luneau (Studio Pygmalion), s'entraine à « L'Ecole du Jeu » auprès de Delphine Eliet et danse avec Anna Rodriguez. Au Théâtre elle a joué, sous la direction de différents metteurs en scène, des pièces aussi bien classiques (Tchekov, Feydeau, Ionesco..), que contemporaines (Copi, Schwab, Grumberg…) à destination des adultes mais aussi des enfants (Le petit Chaperon Uf, Nustibus et Nimbus …).

Heureuse de pouvoir transmettre et curieuse de partager avec toutes les personnes désireuses de pratiquer, elle enseigne le théâtre depuis 10ans. Ses objectifs : Mettre en éveil les corps et les imaginaires, interroger les émotions qui nous traversent afin de développer la créativité de chacun. Essayer de se surprendre, oser être un autre, jouer à "se sentir plus grand", plus "libre", jouer à "dire plus fort", dans l’ici et maintenant, face à son partenaire, face au public, face au Monde, pour vivre une histoire et la raconter. Son crédo : Le rire par l’absurde, l’expérimentation, la découverte. 

VOIR SA PRÉSENTATION VIDÉO

Adrienne Olle

Adrienne Ollé

Après une hypokhâgne et deux khâgnes à Paris et une formation de comédienne à l’Ecole Claude Mathieu et à l’Ecole du Jeu, Adrienne Ollé intègre en 2011 le Master professionnel de mise en scène de Nanterre. Depuis 2009 elle travaille au sein de la compagnie des Aléas et collabore avec eux à la traduction et à la mise en scène de pièces d’Israël Horovitz. Elle a notamment mis en scène Phone Tag, jouée à Avignon et en tournée en 2014/2015 et reprise au théâtre des Béliers parisiens en 2015, et plus récemment Made in America, un spectacle de pièces courtes de Neil Labute. En 2014, elle écrit le spectacle Hervé, pour le comédien Johann Cuny. La pièce est sélectionnée pour le festival Mises en Capsules 2015, puis pour le Festival International des Arts Vivants Passeportes à l’île Maurice en 2016, au cours duquel elle se voit décerner le grand prix du jury.

Adrienne Ollé enseigne par ailleurs la dramaturgie et l’art dramatique à l’université Paris X et à Sciences Po depuis 2015. Elle intervient également régulièrement à l'étranger pour des master classes et des stages auprès de publics d'amateurs ou de comédiens professionnels. Son approche de l'art dramatique fait la part belle au travail du corps et incite les participants à travailler sur l'énergie, la force et la présence nécessaire pour exister sur un plateau, et met l’accent sur la recherche du plaisir de jouer, en travaillant à repérer et à déconstruire les mécanismes et les inhibitions qui “empêchent” l’acteur sur scène.

VOIR SA PRÉSENTATION VIDÉO

Félix Philippart

Formé aux textes classiques, contemporains, à l'improvisation, au chant et à la danse au Conservatoire de Caen (direction Virginie Lacroix) puis à la Manufacture de l’Acteur à Paris, Félix a joué de nombreux auteurs, du répertoire classique comme contemporain, dont Sophocle, Racine, Shakespeare, Koltès, Copi, Krimp, Gabily, De Vos, Grumberg. Il rejoint dans un premier temps la Cie Macédoine, à Caen avec laquelle il joue pendant plus de 10 ans. Puis en 2016, il déménage à Paris où il fonde la Compagnie PAF!, qu'il dirige toujours. En 2017, il intègre l'équipe du Flash Impro, l'émission radiophonique improvisée. En 2018, il rejoint la prestigieuse Ligue Majeure d'Improvisation puis Paris Impro, compagnies au sein desquels il joue et dispense des cours.

Par sa pédagogie, il cherche à développer la curiosité et l'appétence de ses élèves, tout en les sensibilisant à l'inattendu, l'instantané, afin de leur faire réaliser que leur vrai potentiel réside en leur capacité à être constants et à prendre des risques. L'improvisation théâtrale est l'école de l'humilité, où chaque élève voit ses certitudes balayées et doit impérativement pouvoir se fier à son partenaire, et à l'écoute qui réside entre eux.

VOIR SA PRÉSENTATION VIDÉO | LIRE SON "INTERVIEW CLÉMENT"

Diane Prost

Diane Prost

Diane a été formée au métier de comédienne au Cours Florent, puis au sein de la Compagnie Avril Enchanté où elle découvre la technique de Meisner et la méthode Stanislavski. Elle intègre en 2013 la compagnie « Les Improvocantes » avec laquelle elle se produit deux années consécutives au Festival d'Avignon (2013-2014), mais aussi à Paris au Paname Art Café et de 2016 à 2018 au Théâtre de Dix Heures. De 2016 à 2018 elle réalise, met en scène et interprète une Websérie « Les Goudous », elle reprendra son seule en scène écrit par Laura Léoni "La folle et inconvenante Histoire des femmes" à la rentrée 2020.

Elle base son enseignement sur plusieurs méthodes pédagogiques, la technique de Meisner, grâce à laquelle les élèves apprennent à multiplier leurs facultés d’attention et leur réactivité. Elle utilise aussi l’improvisation, qui est un moyen pour les comédien.ne.s d’accepter l’inattendu, la découverte, le lâcher prise et de travailler leur imaginaire. Elle accorde enfin une grande importance à la construction des personnages. Il est essentiel pour les comédien.ne.s de comprendre qui est leur personnage, d'où il vient, quel est son objectif et comment il y parvient. Elle aime animer son cours avec énergie et enthousiasme. Elle a pour objectif que les comédien.ne.s soient libres, détendu.e.s et prennent un grand plaisir à jouer.

VOIR SA PRÉSENTATION VIDÉO

Kévin Saenger

Kévin se forme au sein de La Manufacture de l’Acteur avec des cours de chant, danse, écriture et mise en scène. Il aura l’occasion de jouer des textes de Shakespeare, Feydeau, Molière, Racine, Musset, Strindberg, Kane, Tchekhov ou encore Durringer. En parallèle, il crée La Troupe du Pouce avec laquelle il monte des pièces d’Eric-Emmanuel Schmitt, Vahé Katcha et Joël Pommerat. En 2020, il intègre la compagnie Les Artisans de la Tempête avec laquelle il joue une adaptation de Richard III de Shakespeare.

C’est la rencontre avec des univers qui ne demandent qu’à éclore qui le fascine. Dans ce sens, il cherche à faire (re)découvrir leur sensibilité aux élèves afin de les amener à assumer leur identité sur scène, et ainsi leur permettre de ressentir pleinement la joie de partager le plateau. Son objectif : faire en sorte que les comédiens puissent jouer dans un cadre bienveillant où s’autoriser à tester de nouvelles choses devient un plaisir évident !

VOIR SA PRÉSENTATION VIDÉO

Arnaud Schmitt

Comédien, auteur, metteur en scène et co-directeur de théâtre, Arnaud anime très tôt, avec d'autres camarades, sa propre troupe amateur au Lycée Français de La Haye aux Pays-Bas. Il se forme ensuite au Cours Florent, puis aux Ateliers du Sudden sous la direction de Raymond Acquaviva. Animé par l'envie d'évoluer en troupe, il s'entoure très vite d'une bande de comédien.ne.s, et a notamment travaillé avec Salomé Lelouch, Alexis Michalik, Jean-Luc Moreau, Clémentine Célarié, Ludivine de Chastenet, Sébastien Castro, Jean Franco, Guillaume Mélanie, Julia Duchaussoy et Thomas Solivérès.

Multi-casquettes, il est co-directeur de la Comédie des 3 Bornes et joue actuellement dans « Vous pouvez ne pas embrasser la mariée » comédie romantique qu'il a co-écrite avec Alexandra Moussaï, et dans "Le malade imaginaire en la majeur" où il campe Argan dans cette adaptation musicale du chef d'œuvre de Molière.

Selon lui, la base de tout est l'amusement. Être sur scène c'est avant tout "jouer" et c'est une somme de petits plaisirs : le plaisir d'être quelqu'un d'autre, le plaisir de dire de beaux textes, le plaisir de faire rire ou d'émouvoir le public, le plaisir d'écouter, d'inventer et de surprendre son ou sa partenaire. Sans minimiser le sérieux, le travail et la rigueur le temps des répétitions, la scène doit devenir ensuite un espace de liberté.

VOIR SA PRÉSENTATION VIDÉO

David Sordoillet

David a été admis sur concours et formé à l'Ecole Nationale Supérieure des Arts et des Techniques du Théâtre. Il interprète depuis plus de dix ans les œuvres du répertoire classiques sur la scène de grands théâtres parisiens, comme le Théâtre Hébertot ou le Palais des Glaces. En tant que metteur en scène, il monte actuellement les Caprices de Marianne de Musset. Également diplômé en Sciences humaines, il intervient depuis une quinzaine d'années auprès de tous types de publics pour former à l'improvisation et à l'art oratoire.

Passionné par la pédagogie, il défend l'idée d'une exigence bienveillante, le plaisir et la confiance étant indispensables à ses yeux pour que le comédien devienne réellement force de proposition. Mettant l'accent sur l'énergie et le rythme, l'écoute et la disponibilité au partenaire et au texte, il explore dans ses cours la façon dont chaque auteur pose un regard différent sur l'homme, qui nous invite à repenser notre propre rapport au monde.

VOIR SA PRÉSENTATION VIDÉO

Amandine Sroussi

Après une hypokhâgne option théâtre lourde, où elle est dirigée par Marc Paquien, Philppe Duclos ou Laurent D’Olce, Amandine entre au conservatoire du XIIe. Elle y obtient un diplôme de cycle 2. Passionnée par les écritures contemporaines, elle devient Responsable éditoriale à L’Avant-scène théâtre en même temps qu’elle joue dans sa première compagnie des pièces de Sophocle, Feydeau ou encore Sergi Belbel. Plus tard, elle rencontre Pierre Notte et l’assiste à la mise en scène dans Noce de Jean-Luc Lagarce avant de rejoindre la distribution. Elle continuera cette collaboration jusqu’à aujourd’hui avec Les Couteaux dans le dos de et mis en scène par Pierre Notte qu’elle jouera à Paris et à Avignon pendant quatre ans.


Elle participe et dirige divers ateliers avec les adolescents et des jeunes adultes, notamment dans la jungle de Calais. Elle anime à partir de 2020 des ateliers avec Les Filles de Simone autour de la place des femmes dans des classes de Seine-Saint-Denis. Très attachée au pouvoir de l’imaginaire sur le corps et l’interprétation, elle travaille beaucoup sur la texture fictionnelle d’une œuvre et d’un personnage afin de pousser l’acteur aux limites de soi et l’inciter à se laisser surprendre par lui-même sur un plateau.

VOIR SA PRÉSENTATION VIDÉO

Marie Suran

Marie est comédienne et metteure en scène. Après une formation à l’école de Théâtre "Les Enfants Terribles", elle crée la compagnie Les Quatr’Elles, au sein de laquelle elle joue plusieurs spectacles sur la condition féminine. En dehors des Quatr’Elles, elle intègre d’autres compagnies et joue de nombreux spectacles et se forme également à la méthode Actor's Studio avec le coach Jack Waltzer. Elle se lance rapidement dans la mise en scène avec "Bal-Trap" de Xavier Durringer, "Et ils vécurent…" (qu’elle co-écrit), et "Big Shoot" de Koffi Kwahulé. En 2020 elle intègre la compagnie Ici Même et Là Aussi pour mettre en scène un projet intergénérationnel "Passe la parole" à Montfermeil.

Elle aime donner vie et donner du sens à une histoire en alliant imagination et dépassement de soi. Elle travaille avec ses comédiens sur la confiance et la cohésion de groupe afin de permettre à chacun de se dépasser, de donner le meilleur de soi et de se révéler. Elle travaille à la fois sur le corps et la voix, et également sur la justesse des émotions. Le but est de s'amuser en créant ensemble dans le plaisir, la solidarité, le lâcher prise et la précision.

VOIR SA PRÉSENTATION VIDÉO

Charlotte TOCCO

Charlotte Tocco

Improvisatrice & metteuse en scène, elle s'est formée au jeu d’acteur à l'école Artefact après un DEUG « Art du Spectacle » à l’université Paris 8. Elle se spécialise dans le théâtre d'improvisation au sein de la troupe Pudding Dong. En 2016, elle met en scène sa première pièce, « Acting » de Xavier Durringer, au sein de sa compagnie, Playground. Elle travaille actuellement sur la mise en scène et la production d’une pièce dont elle est également autrice. Déjà professeure de théâtre et d'improvisation pour adolescents, elle éprouve dès la fin de sa formation l’envie d’enseigner le théâtre.

Profondément attachée à la notion de transmission, son axe pédagogique s'oriente principalement sur le développement de l'imaginaire et la recherche de liberté. Son enseignement du théâtre s'inscrit dans un cadre bien défini dans lequel tout devient possible. Elle a à cœur de garder toujours le plaisir au centre de la pratique théâtrale.

VOIR SA PRÉSENTATION VIDÉO

Aurélien Tourte

Aurélien a débuté sa formation au conservatoire du 7ème arrondissement de Paris avant d'intégrer l'Ecole Supérieure d'Art Dramatique de Paris. Au théâtre il a alterné pièces contemporaines (Caryl Churchill, Rasmus Lindberg, Suzanne Van Lohuizen, Koffi Kwahulé, Jérôme de Verdière) et classiques (Molière, Racine, Corneille, Sophocle, Shakespeare, Tchekhov) passant du drame à la comédie. Il a joué dans divers courts-métrages et séries télévisés.


Il anime des ateliers et donne des cours depuis de nombreuses d'années auprès de différents publics : jeunes, adultes, amateurs et professionnels. Son maître mot : jouer.  Car au théâtre on joue avec tout ; le texte, la voix, le corps, l'imagination, les sensations, les émotions, l'espace et les autres.

VOIR SA PRÉSENTATION VIDÉO | LIRE SON "INTERVIEW CLÉMENT"

Lissa Trocmé

Lissa Trocmé

Lissa commence sa formation par le classique et parallèlement s'adonne au café théâtre. Elle intègre l'école des « Enfants Terribles », se forme à la méthode de l’Actor Studio et apprend le travail de masque et de clown.
Comédienne polyvalente, Lissa joue dans des grands classiques tels que « Le songe d’une nuit d’été » et « Le Marchand de Venise » de Shakespeare, mais aussi dans des créations plus contemporaines. Elle est notamment directrice artistique et comédienne de la compagnie « Scénofolies Paris » spécialisée dans le spectacle jeune public et programmée dans de nombreuses salles parisiennes.

Dans ses cours, on sollicite les émotions et la mémoire sensorielle, le corps et ses impulsions, le rythme et l’intuition, la mise en espace et la prise de risque. Un son, une photo, un parfum, un geste suffisent à éveiller l'imagination. On affûte ses sens, on épouse l’instant présent. On part de soi pour aller loin, on lâche prise en présence et avec l’aide des autres pour créer ensemble une réalité dans le jeu. On apprend à s'apprivoiser, à écouter, à regarder, à improviser, à s’adapter. Sur scène, on n’existe pas sans l’autre. Cette énergie collective donne cœur et corps à l’esprit de troupe, grâce auquel chacun trouve sa place sur scène et au sein du groupe. Sa devise: « Qui ne risque rien n'a rien ».

VOIR SA PRÉSENTATION VIDÉO

Mathilde Ulmer

 Mathilde est actrice, auteure, metteuse en scène et musicienne. Formée à l’Ecole Nationale Supérieure d’Art Dramatique de Montpellier, après une licence en arts du spectacle et le conservatoire du XXème de Paris, elle intègre l’IMEP Paris College of Music (école de jazz et musiques actuelles, du réseau international Berklee Global).

Elle joue dans de nombreux registres, comiques et dramatiques, au théâtre avec des metteurs en scènes de talents comme Yves Beaunesne sur du Claudel, et à l’écran par exemple sur le dernier film de Robert Guédiguian. De 2017 à 2021, elle co-dirige BLAST, compagnie de théâtre contemporain.  

Pour Mathilde, enseigner est une expérience puissante, et aussi une chance. Chaque instant est important et aussi magique : plus on avance, plus les portes s’ouvrent, à l’extérieur comme à l’intérieur. Ça peut arriver n’importe quand. Elle a sa propre méthode : une somme d’outils techniques, ludiques, et de diverses pratiques sensorielles comme Meisner. Son approche c’est le sur mesure, pour permettre à chacun-chacune de se déployer dans son plein potentiel particulier, au bénéfice du groupe entier. Que chaque élève soit fier de soi, de s’être surpris et de se rencontrer, avec exigence, dans la plus grande joie.

VOIR SA PRÉSENTATION VIDÉO